"Les gens dans les prisons sont des sous-citoyens" : Dans un débat houleux, Daniel Riolo s’oppose fermement à l’accès à Internet pour les prisonnie...

RMC

Faut-il ou non mettre en place Internet dans les prisons ? C'est en tout cas ce que réclament plus de 600 personnes et organismes dans une lettre ouverte adressée à la Première ministre Élisabeth Borne mercredi 28 septembre. Parmi eux, on peut retrouver des députés, l’Observatoire international des prisons (OIP), la Ligue des droits de l’homme, le Secours catholique ou encore l’Association nationale des juges de l’application des peines. "L’accès à Internet entre les murs est primordial pour reconnaître les personnes détenues comme sujets de droit, limiter l’exclusion sociale causée par l’incarcération et faciliter le retour à la vie libre", estiment les signataires.

Ce jeudi 29 septembre, les chroniqueurs de l'émission Estelle Midi diffusée sur RMC et RMC Découverte ont débattu du sujet. D'abord, Emmanuelle Dancourt s'est prononcée en faveur de la mise en place d'Internet dans les prisons françaises : "Ça ne me choque pas, il faut que ça se fasse", lance la journaliste indépendante, qui a pris en exemple les nombreux pays où la mesure a déjà vu le jour, comme les États-Unis, l'Allemagne ou encore la Suisse. "Ils peuvent préparer leur réinsertion dans le monde. Tout cela est très encadré (...) Et le taux de récidive est beaucoup plus bas, cela a été prouvé", avance la chroniqueuse.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi