Gilbert Rozon : une nouvelle femme porte plainte pour viol

·1 min de lecture

Une affaire qui n'en finit pas d'enfler. En 2017, Gilbert Rozon avait été accusé de viol et d'attentat à la pudeur par Annick Charette. Les faits dont elle l'accusait remonteraient à l'année 1979. Acquitté, Gilbert Rozon était reparti libre de son procès qui s'est déroulé en novembre 2020. Mais de nouvelles plaintes se sont ajoutées au dossier. En avril 2021, Patricia Tulasne, actrice québécoise, portait elle aussi plainte pour des faits d'agression sexuelle qui se seraient déroulés en 1994, et réclame 1,6 million de dollars canadiens (1,1 million d'euros) de dommages et intérêts. Persuadée que d'autres victimes n'oseraient pas prendre la parole, elle a fondé un collectif nommé Courageuses. Au total, une vingtaine de femmes se sont jointes aux accusations d'Annick Charette et de Patricia Tulasne, pour des faits entre 1982 et 2016.

Jeudi 6 mai 2021, comme le rapportait Europe 1, nos confrères de l'AFP affirmaient que Lyne Charlebois, avait elle aussi porté plainte contre Gilbert Rozon, l'accusant de l'avoir violée en 1982. Réalisatrice québécoise, elle aurait rencontré le producteur lors d'une édition du festival Juste pour rire. "Elle se souvient d'avoir eu peur, la plus grande peur de toute sa vie. Elle pensait que Rozon allait la tuer. Il la pénètre à froid, sans préservatif. Elle en ressent une douleur atroce", avait affirmé son avocat auprès de nos confrères.

À lire aussi : Hélène Ségara réagit aux accusations d’agressions sexuelles à l'encontre de son ex-collègue, Gilbert (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles