Gilles Lellouche : son impressionnante perte de poids

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une transformation physique impressionnante. Bientôt un an que le film Bac Nord était prêt à faire son entrée dans le box-office français. Malheureusement, crise sanitaire oblige, le film de Cédric Jimenez n'est sorti que le 18 août 2021. C'est donc avec beaucoup d'impatience que les plus cinéphiles ont découvert Karim Leklou, François Civil, Adéle Exarcopoulos et Gilles Lellouche à l'affiche du film policier qui retrace l'histoire vraie d'une brigade des quartiers nord de Marseille, accusée de corruption en 2012. Le frère de Philippe Lellouche, qui incarne le policier Greg, affiche d'ailleurs une silhouette étonnante dans le film. Alors que l'acteur avait dû prendre 20 kilos pour son dernier projet au cinéma, il revient plus athlétique que jamais dans le thriller de la rentrée.

Pour se mettre dans la peau de son personnage et renforcer le caractère indomptable du policier Greg, Gilles Lellouche, qui s'est rasé le crâne pour l'occasion, a suivi un entraînement sportif presque militaire. Comme il le confiait à Paris Match avant la sortie du film, l'acteur a pris plusieurs kilos de muscles en effectuant des séances de sport plusieurs heures par jour. Les acteurs du film ont également appris à manier des armes à feu en s'entraînant dans un champ : "Du délire total, on avait l'impression d'être au Vietnam !", a-t-il confié.

François Civil, qui incarne un autre policier de la brigade des quartiers nord de Marseille dans le film, a lui aussi redoublé d'efforts pour incarner son personnage (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles