Gironde : un habitant affirme s’être fait agresser par une bande de 20 chasseurs

Pexels ©Tima Miroshnichenko

Ce Girondin du nom de Xavier Gourgues a décidé lundi 14 novembre 2022, de partager publiquement des photos de lui, le montrant le visage tuméfié, à travers sa page Facebook. Et d’après cet habitant de Lussac, en Gironde, l’auteur des coups qu’il a reçus, serait non pas une seule personne, mais une bande composée d’une vingtaine de chasseurs. Des faits qui se seraient produits samedi 12 novembre 2022. Selon Xavier Gourgues, les faits se sont produits dans la campagne Lussacaise. Alors que celui-ci y vit avec sa famille, le Girondin explique que la journée du samedi était nourrie de nombreux tirs sifflant de toute part autour de sa propriété, et ce malgré "les hurlements pour dire aux chasseurs de stopper". Lassé, ce père de famille, a fini par s’approcher des chasseurs pour leur demander de cesser les tirs. Il a alors constaté l’état d’ébriété dans lequel se trouvaient certains chasseurs. "Plusieurs membres de cette meute étaient alcoolisés avec des odeurs nauséabondes de vin. Ils ont tous les droits même et surtout de chasser alcoolisé proche des riverains", a ainsi dénoncé Xavier Gourgues.

Mais c’est alors que Xavier Gourgues aurait été sauvagement agressé. "Il s’est ensuivi une très violente altercation envers moi-même, menaces, insultes, premier coup de poing de leur côté", a-t-il précisé sur Facebook, avant d’ajouter qu’il s’est fait voler son portable. Il a donc détaillé : "De ce fait, j’ai sauté sur mon voleur. Au moment de me relever afin de récupérer mon téléphone, une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite