Glaires dans les selles : faut-il s'en inquiéter ? Que faire ?

La présence de glaires ou de mucus dans les selles est plutôt commune : les intestins en produisent une petite quantité pour maintenir la paroi du côlon humide et lubrifiée. Ce phénomène ne doit toutefois pas être sous-estimé, il peut trahir la présence de maladies digestives, ou d'autres pathologies sous-jacentes.

Comment reconnaître des glaires dans les selles ?

Les glaires sont une substance épaisse, blanchâtre et visqueuse. On connaît généralement les glaires présentes dans la gorge, qu'il nous arrive de cracher en cas d'angine ou de rhinopharyngite, par exemple). Mais les glaires peuvent également être produites par les muqueuses intestinales et se retrouver dans nos selles.

À l'origine, il s'agit d'un processus tout à fait normal : le tube digestif est recouvert de plusieurs couches de membranes qui sécrètent des glaires pour lubrifier les intestins tout en facilitant le passage de la nourriture en protégeant les membranes qui recouvrent l'estomac et les intestins des acides digestifs. Mais lorsqu'elles sont présentes en trop grande quantité, il faut s'interroger. Dans certains cas, elles sont mélangées à des traces de sang. On parle alors de selles glairo-sanglantes. Cela doit faire l'objet d'une consultation médicale !

Causes : qu'est-ce qui provoque des glaires dans les selles ?

Comme indiqué ci-dessus, une quantité importante de glaire dans les selles...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles