Gossip Girl, le reboot : Jordan Alexander, « Je me sens comme Blair Waldorf »

·1 min de lecture

Le reboot de « Gossip Girl » débarque enfin en France. Disponible à partir de ce mardi 23 novembre sur Warner TV, la série plaira à tous les nostalgiques des années 2000. Pour l’occasion, nous avons échangé avec Jordan Alexander, l’une des héroïnes principales. Entretien.

Elle vous avait manqué ? Neuf ans après la fin de la série culte, la nouvelle jeunesse dorée de Manhattan n’a qu’à bien se tenir puisque Gossip Girl fait (enfin) son grand retour. Ce mardi 23 novembre, sur Warner TV, les premiers épisodes rappelleront de bons souvenirs aux aficionados de la première heure et feront souffler une brise nostalgique. Rivalités, idylles, dramas, outfits pointus et déjeuners sur les marches du MET sont évidemment au programme.

> À lire également « Gossip Girl, Charmed… Pourquoi persiste-t-on à faire des reboots ? »

Exit Blair Waldorf, Serena van der Woodsen, Dan Hemphrey ou encore Nate Archibald. Pour ce « Gossip Girl » 2.0, les anciennes coqueluches de l’Upper East Side ont laissé leur place à de toutes nouvelles recrues. Mais rassurez-vous, cette élite new-yorkaise incarnée par Zoya Lott (Whitney Peak), Otto Bergman IV (Eli Brown), Akeno Menzies (Evan Mock), Audrey Hope (Emily Alyn Lind), ou encore Julien Calloway (Jordan Alexander) relève le défi haut la main. C’est d’ailleurs avec l’interprète de cette dernière que nous avons pu échanger récemment. Le nom de Jordan Alexander ne vous dit rien ? Alors retenez-le car la jeune femme est sans conteste la prochaine icône à suivre de près.

source-GossipGirl13
source-GossipGirl13

Qui est Jordan Alexander ?

Solaire et talentueuse, Jordan Alexander, 28 printemps, a (déjà) tout d’une grande. Et ce n’est pas Gossip Girl qui dira le contraire. Durant l’été 2020, la native de Toronto...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles