Gourmande et rafraîchissante : la tomate mozza de Caleigh

·1 min de lecture

L’Américaine revisite ce classique, incontournable des tablées lors des mois chauds d’été.

Que seraient nos étés sans tomates charnues et gorgées de soleil ? Le fruit de la belle saison par excellence, qui préfère les climats chauds et ne supporte pas le gel, pointe en effet le bout de son nez vers le mois de juillet. D’ailleurs, saviez-vous que ce sont les Espagnols qui, vraisemblablement, l’ont introduit en Europe au début du XVIe siècle, depuis les contrées lointaines d’Amérique du Sud et d’Amérique Centrale ? Ressemblant à un cousin toxique, la tomate ne fut pas immédiatement considérée comme comestible, mais utilisée comme ornement ou encore en médecine. Aujourd’hui, elle est la star de la cuisine méditerranéenne, appréciée aussi bien cuite, farcie par exemple, que crue en salade avec un filet d’huile d’olive et une pointe de sel.

L’Américaine Caleigh Megless-Schmidt, fondatrice de la cantine healthy Keïli (son prénom en phonétique), située dans le IIIe arrondissement de Paris, la préfère - comme beaucoup ! - accompagnée d’une boule de mozzarella fondant sous la langue. Sa recette qui fait la différence ? Quelques pommes de terre, des olives de Kalamata, quelques feuilles de menthe, sa vinaigrette signature au sirop d’érable, quelques herbes du jardin de son magnifique corps de ferme du Perche… Sans oublier, évidemment, de vraies tomates cultivées en plein champs, ananas, noires de crimée et cœur de bœuf, afin de varier les saveurs et les couleurs !

À lire aussi : Caleigh Megless : la grande...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles