Gourmande et savoureuse, la tarte aux noix d’Adrien Salavert

·1 min de lecture

Chef pâtissier du restaurant gastronomique « Les Belles Perdrix », situé au cœur du vignoble de Troplong Mondot, Adrien Salavert partage sa recette de la tarte aux noix, accessible et délicieuse à la fois ! 

« La simplicité est la sophistication suprême » disait Léonard de Vinci. Une citation qui pourrait être le mantra d’Adrien Salavert, tant ses desserts sont lisibles sur le plan gustatif et peu encombrés de fioritures. Pour autant, le chef pâtissier reste un artiste des fourneaux, qui n’hésite pas à dessiner ses douceurs audacieuses, avant de les réaliser. On pense à « l’Épi de Blé » (chocolat blond / pain grillé / blé soufflé et caramélisé et sorbet au safran), dessert phare des « Belles Perdrix », ou à « La Cabosse pur Madagascar », en forme de vraie cabosse, qu’il avait élaboré pour La Réserve. C’est sans doute pour récompenser cet alliage de simplicité et d’inventivité que le guide Michelin l’a nominé en 2020 dans la promotion « Passion Dessert ». Une consécration pour celui qui a fait ses gammes aux côtés de Stéphane Carrade au Grand Hôtel de Bordeaux, puis au restaurant de l’hôtel Ha(a)ïtza à Arcachon, avant d’officier à La Réserve, à Paris, jusqu’en 2020 comme Chef Pâtissier. 

Lire aussi : Cuisiner responsable : les conseils de trois pros des fourneaux

Adrien Salavert aime les défis, et s’imprègne des lieux et des rencontres pour confectionner ses créations. Au restaurant gastronomique « Les Belles Perdrix », où il exerce désormais aux côtés du chef David Charrier, il trouve un nouveau terrain de jeu, au plus proche de la nature. Au Château de Trolong Mondot, le premier Grand Cru Classé...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles