Goutte (acide urique) : ces facteurs qui peuvent déclencher une crise

Pexels / Yan Krukov

Quels sont les symptômes d’une crise de goutte ? Comment traiter ces crises ? Réponses.

La goutte est une maladie inflammatoire des articulations, causée par une accumulation de dépôts de cristaux d’acide urique. L’acide urique provient de la dégradation des noyaux des cellules contenues dans certains aliments, notamment ceux d’origine animale. Cet acide est habituellement éliminé par les reins.

Lors d’une crise de goutte, une trop grande quantité d’acide urique accumulée dans le sang forme des cristaux dans une articulation, ce qui crée une inflammation. Il s’agit alors de crise de goutte.

Cette maladie touche plus souvent les hommes que les femmes, et généralement au-delà de 50 ans. L’obésité et les excès alimentaires sont des facteurs de risque. Il est courant que les personnes ayant tendance à souffrir de goutte, soient également sujettes aux crises de coliques néphrétiques. La goutte se retrouve généralement de génération en génération au sein d’une même famille, ayant tendance à fabriquer beaucoup d’acide urique.

Lors d’une crise de goutte, le patient se réveille pendant la nuit avec une douleur brutale, généralement au niveau du gros orteil. Parfois ce sont d’autres articulations qui sont touchées, comme un doigt, un coude, un genou ou une cheville.

L’articulation touchée est très douloureuse, mais également chaude, rouge et gonflée. La crise persiste pendant plusieurs jours, et l’orteil peut également démanger et peler.

La crise de goutte est généralement ponctuelle, même (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite