Gouvernement : pourquoi les ministres doivent absolument attendre le 6 août pour partir

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C’est une habitude : le gouvernement prend ses congés au mois d’août. Lundi 25 juillet 2022, Matignon a demandé à ses ministres d’attendre la fin de la session extraordinaire à l’Assemblée nationale, le 6 août, avant de profiter des vacances d’été. "La Première ministre demande aux ministres de participer aux travaux parlementaires jusqu’à la fin de la session extraordinaire", est ainsi écrit dans une circulaire que révèle Le Parisien. Cette décision impacte donc l’ensemble du gouvernement, soit les 41 ministres, y compris ceux dont les textes en cours ne concernent par leur domaine d’action. Alors que le planning des parlementaires est soutenu dans l’hémicycle, cette directive les concerne aussi directement. L’objectif de l’exécutif est clair : voter le maximum de réformes avant de prendre congé. Chaque voix est précieuse, encore plus dans un contexte de majorité relative. Elisabeth Borne, qui s'est confiée sur ses années étudiantes, a d’ailleurs demandé aux membres de son gouvernement d’associer les parlementaires en amont de l’écriture des textes de loi.

Les dates de vacances des ministres sont décidées par Matignon, et il semblerait bien que la destination soit, elle aussi, surveillée par l’exécutif. En effet, alors qu’ils ont le droit de quitter Paris, les 41 membres de gouvernement devront communiquer le lieu de leur résidence estivale. Cette dernière doit être à deux heures maximum d’avion de la capitale. Ils devront aussi donner un numéro de téléphone et une adresse mail (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles