Grâce à "Stranger Things", "Master of Puppets" de Metallica cartonne

C'est en grande partie au personnage d'Eddie Munson, ici à droite, qu'on doit le retour de
C'est en grande partie au personnage d'Eddie Munson, ici à droite, qu'on doit le retour de

C'est en grande partie au personnage d'Eddie Munson, ici à droite, qu'on doit le retour de "Master of Puppets". (Photo: Netflix)

MUSIQUE - Et de deux. Après la remise au goût du jour de Kate Bush grâce au passage de son morceau Running Up That Hill (A Deal with God) dans Stranger Things, c’est au tour de Metallica de surfer sur le retour d’un de ses tubes grâce à la série Netflix.

Depuis qu’il a été diffusé dans le dernier épisode de la saison 4, ce vendredi 1er juillet, le titre Master of Puppets, sorti en 1986 sur le disque éponyme du groupe de métal, s’envole. Les écoutes ont augmenté de 325%, soit 4,2 fois plus que la moyenne des écoutes habituelles en France, précise un communiqué de Spotify.

Comme l’ont relevé plusieurs médias, dont Konbini, le morceau s’est aussi hissé dans le top 50 mondial des chansons les plus écoutées. Master of Puppets a gagné 21 places entre ce lundi 4 et mardi 5 juillet. Il est désormais classé à la 26e place.

Dans Stranger Things, le tube est joué à la guitare par le personnage d’Eddie Munson, un fan de heavy metal, dans une scène au cours de laquelle il tente de créer une diversion pour attirer des chauves-souris démoniaques qui empêchent ses amis de sauver leur amie Max, en tuant Vecna.

“Il est important de souligner qu’à ce jour, aucune autre chanson de la bande originale de la saison 4 n’a réussi à conquérir le cœur (et les oreilles) des fans comme le titre Running Up That Hill (Deal With God) de Kate Bush”, précise cependant Spotify.

En effet, Kate Bush continue de battre des records, notamment celui de la plus longue période entre la sortie d’un single et son accession en tête des charts. Elle devient aussi, à 63 ans, l’artiste féminine la plus âgée à être en tête du classement.

Son titre, qui s’est également classé numéro Un en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Suède et en Suisse, connaît une remontée fulgurante aux États-Unis. Il détrône ainsi le single de Wham!, Last Christmas, qui avait atteint l’année dernière la tête des charts britanniques 36 ans après sa sortie.

À voir également sur Le HuffPost: “Stranger Things” saison 4 a sa première bande-annonce

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles