Grève du 19 janvier 2023 : ce qui va arriver dans les écoles

PIXABAY

Le mouvement social contre la réforme des retraites semble prendre de l'ampleur en France. Mardi 17 janvier 2023, selon des faits rapportés par l'AFP, le Snuipp-FSU, syndicat national des instituteurs et professeurs des écoles, a annoncé que "70 % des enseignants du premier degré seraient grévistes" le jeudi 19 janvier 2023. Un nombre important qui ne surprend pas, selon Guislaine David, secrétaire générale du syndicat, interrogée par BFMTV mardi 17 janvier 2023. "Ce chiffre de 70 % de grévistes n'est pas une surprise car on sent que la question de la retraite est une préoccupation majeure pour les enseignants", explique-t-elle. Sur son compte Twitter officiel, le syndicat a aussi avoué que "70 % d'enseignants" participeront à la grève et qu'au moins "un tiers des écoles" seront complètement bloquées dans la commune de Paris.

Cette contestation a un sens selon la représentante du Snuipp-FSU : elle dénonce des conditions de travail "pénibles" pour la majorité des employés du secteur de l'éducation. "On a déjà beaucoup de collègues qui font état en fin de carrière de troubles musculo-squelettiques, de difficultés au niveau du dos. On a aussi la question du bruit et des acouphènes. C'est un état de fait : les enseignants sont fatigués à la fin de leur carrière. On peut se poser la question de la pénibilité dans le métier d'enseignant. Car si on travaille jusqu'à 64, 65 voire 67 ans, on peut se demander dans quel état on sera", a-t-elle expliqué aux journalistes de BFMTV. Par ailleurs, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite