Grève : GRDF et Enedis préparent un nouveau mouvement étalé sur plusieurs jours

Stephane Lemouton / Bestimage

Le 18 octobre 2022, après une grève générale, un accord de branche a été signé dans le secteur de l'énergie et les entreprises doivent depuis négocier des mesures internes pour compenser l'inflation. BFMTV annonce, le mardi 1er novembre 2022, que des appels à la grève ont été lancés chez le distributeur de gaz GRDF et le gestionnaire du réseau de distribution électrique Enedis. Les négociations pour les salaires n'avancent pas aussi bien que chez EDF, où un accord a déjà permis de mettre un terme à des arrêts de travail dans les centrales nucléaires. Chez GRDF, la CGT appelle à une journée de grève mercredi 2 novembre 2022 et chez Enedis, une intersyndicale CGT/CFE-CGC/CFDT/FO appelle à une journée de grève jeudi 3 novembre 2022. Les syndicats des deux fournisseurs appellent à une mobilisation forte pour les jours à venir pour faire avancer les négociations.

La CGT, premier syndicat d'Enedis, réclame 4,6% d'augmentation pour tous en 2022 et 2,3% pour 2023, ainsi que des mesures pour les bas salaires et des mesures individuelles. De son côté, la direction d'Enedis explique avoir proposé une augmentation de 2,3% pour tous les salariés et une augmentation du salaire de branche, ainsi que des mesures individuelles et "une clause de revoyure à mi-année […] si l'inflation s'avérait supérieure à la prévision". Le tout représenterait un "budget global d'augmentation des salaires de 7%".

Chez GRDF, les salariés n'ont pas été satisfaits des dernières séances de négociation. Interrogé par (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite