Grammy Awards : Megan Thee Stallion, Beyoncé et Taylor Swift reines de la soirée

·1 min de lecture

Les Grammy Awards ont permis à la reine Beyoncé de battre le record de récompenses pour une artiste féminine dans cette compétition et récompensé sa dauphine, la rappeuse Megan Thee Stallion, sacrée révélation de l'année. Taylor Swift a elle aussi battu un record, devenant la première artiste féminine à décrocher à trois reprises le trophée de l'album de l'année, à égalité avec des géants comme Stevie Wonder, Frank Sinatra et Paul Simon. "Vous étiez au rendez-vous dans ce monde imaginaire que nous avons créé" sur l'album "Folklore", inspiré par le retour à la terre et aux choses simples de la campagne, a-t-elle lancé.

La soirée, qui a fait la part belle aux femmes, se déroulait à Los Angeles presque un an jour pour jour après les premières fermetures de salles de concert américaines sous la menace du coronavirus. Elle était entourée de strictes précautions sanitaires, avec stars masquées et gardant leurs distances, mais les prestations chocs étaient au rendez-vous.

Beyoncé entre dans l'histoire

Meghan Thee Stallion a reçu le prestigieux Grammy de la "révélation de l'année", la première artiste de rap à triompher dans cette catégorie depuis Lauryn Hill en 1999. Cette récompense ne fait que consacrer le succès de l'artiste après une année marquée par la sortie de son premier album studio "Good News", un duo mémorable avec la star Cardi B sur WAP et son tube Savage avec la participation de Beyoncé sur un remix. Ce remix a valu aux deux artistes les prix de la "meilleure performa...


Lire la suite sur Europe1