Grand Corps Malade se confie sur son tube "Mais je t’aime" : "On ne refera pas un tel succès"

·1 min de lecture

Ces paroles ont résonné dans la tête de millions de Français. En juin 2020, Grand Corps Malade et l’humoriste Camille Lellouche dévoilent leur duo inattendu intitulé "Mais je t’aime". Une ode à l’amour, extrait de l’album Mesdames du chanteur, et couronnée de succès avec un prix aux Victoires de la Musique. A l’occasion d’une soirée spéciale consacrée à Grand Corps Malade dans l’émission Musique !, jeudi, l’artiste est revenu sur ce succès : le clip vidéo a été visionné plus de 89 millions de fois.

"C'est la magie d'une chanson"

"On ne refera pas ça", a confié Grand Corps Malade. "C'est la magie d'une chanson. Tu sais pas pourquoi, à un moment, il y a une alchimie entre la musique, le texte, les voix et les gens se l'approprient. C'est génial. Il y a un monsieur qui m'a envoyé un message très tôt quand on a sorti ce titre. Il m'a dit ‘Cette chanson, elle est incroyable, elle va avoir une vie de dingue.’ Il l'a comparée à des chansons que je n'ose même pas citer. Des chansons incroyables de notre patrimoine français. Et ce monsieur, je l'aime beaucoup. Et il est là. C'est Souleymane Diamanka."

>> LIRE AUSSIGrand Corps Malade et Leïla Bekhti racontent la génèse de leur duo "Le sens de la famille"

Grand Corps Malade a invité en plateau Souleymane Diamanka, avec qui il a collaboré sur le titre "Au bout du sixième silence", en 2007. Le poète d’origine sénégalaise a chanté les louanges de la chanson de Grand Corps Malade et Camille Lelouche. "Pour moi, cette chanson est au...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles