Grand prix des lectrices ELLE 2022 : Tana French, gagnante du prix du polar

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Tana French est la gagnante du prix du polar pour son ouvrage « La colline aux disparus ».

Elle est une magicienne. De la langue, qu’elle aime sophistiquée et précise, et met au service de thrillers psychologiques ficelés serrés. Mais aussi de la littérature, qu’elle a contribué à injecter dans le genre policier, lequel a longtemps tendu à sacrifier la profondeur des personnages sur l’autel du suspense, et le style au profit du rythme. Quand a paru son premier roman, « La Mort dans les bois », en 2007, Tana French avait 34 ans et une honorable carrière d’actrice derrière elle. Le succès est arrivé immédiatement, fruit, dit-elle, d’un « coup de chance dément ». Aux États-Unis, elle est devenue l’héroïne de son propre genre littéraire, à mi-chemin des littératures « blanche » et « noire ». Chez French, le crime est un corollaire de l’humain, et si les enquêtes sont complexes et résolues à la fin, la véritable investigation est celle que l’écrivaine mène dans l’intimité de ses personnages. En France, on appelle simplement cela d’excellents romans, et son dernier-né, « La Colline aux disparus », ne déroge pas à la règle.

Aux États-Unis, elle est devenue l'héroïne de son propre genre littéraire                                                     

Très inspirée par l’univers des westerns de Larry McMurtry et consorts, l’écrivaine établie à Dublin, qui a grandi entre les États-Unis et le Malawi, a construit le personnage de Cal. Un flic de Chicago en exil dans un petit village de l’ouest de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles