Grand Prix des Lectrices 2023 : voici les 3 lauréats du mois d’octobre

© DR

Cette deuxième sélection de l’année fait la part belle aux héroïnes.

Narratrice drolatique et bouleversante de sa propre histoire, Monica Sabolo se met en scène aux côtés de deux jeunes femmes qui, au nom d’Action directe, tuèrent pour la cause. Son roman, « La Vie clandestine », est l’un des plus beaux livres de la rentrée. Le Polonais Jakub Szamalek, lui, a remporté tous les suffrages dans la catégorie Policier. Archéologue de formation, cet écrivain sait manier le suspense et crée un personnage de jeune journaliste qu’une enquête entraîne dans les profondeurs du darknet. Homeira Qaderi, enfin, est l’héroïne de sa propre histoire : Afghane, poétesse, activiste, intellectuelle spécialiste de la littérature persane, elle se raconte tout en courage dans un livre qui a beaucoup touché nos jurées.

Fiction

« Comment expliquer la superposition, dans ce roman, de la vie de la narratrice et de l’histoire d’Action directe qui, dans les années 1980, perpétra des crimes au nom d’une idéologie d’extrême gauche ? C’est que, comme l’écrit Monica Sabolo, « je ne savais pas encore que les années d’Action directe étaient faites de ce qui me constitue : le secret, le silence et l’écho de la violence”. Comment vit-on avec la mort donnée froidement sur un trottoir parisien ? Avec une histoire personnelle sur laquelle les non-dits planent ? Avec sensibilité, finesse, et même humour, Monica Sabolo revient sur sa vie et fait de même avec les membres d’Action directe : en essayant de percer leurs...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi