"Un si grand soleil" : Enzo découvre la vérité à propos de son père, une nouvelle recrue chez les policiers... Le résumé de l'épisode 319

Dans l’épisode 319 de votre feuilleton Un si grand soleil diffusé lundi 18 novembre, Florent est avec Enzo en voiture, il le dépose au lycée. Sur le trajet, le jeune homme avoue être content de continuer sa thérapie. Il a revu avec sa mère sa psychologue, elle les a convaincus de ne pas abandonner. Au lycée, Maître Levars se présente à Enzo. Il a des questions à lui poser sur ses souvenirs sous hypnose. Enzo s’excuse, il ne peut pas. Son père ne veut pas qu’il parle. Il ne peut échanger à ce sujet qu’avec la juge ou la police. Mais il insiste. Il explique que c’est son travail pour aider la mère de Perrine à savoir comment sa fille est morte.

Florent arrive et s’agace rapidemment. Il explique à l’avocat que son fils n’a rien à lui dire. Il n’a qu’à lire les procès-verbaux. Florent le prévient, s’il se rapproche une nouvelle fois de son fils, il porte plainte pour harcèlement. Il lui rappelle qu’il l’a déjà fait pour des méthodes douteuses. Il peut le refaire. L’avocat lui demande de ne pas s’énerver. Il s’agissait juste une visite de courtoisie.

Florent impliqué dans la mort de Perrine ?

Plus tard, la psychologue le reçoit. Elle est contente qu’il soit revenu. Il lui dit qu’il a envie de se souvenir sinon cela va lui "pourrir la vie". Il a l’impression qu’il ne va pas y arriver. Mais la psychologue le soutient et le met en condition… Elle lui fait ouvrir une porte qui donne sur une autre pièce. Enzo voit baby-sitter embrasser un homme. Perrine reproche à cet homme de ne pas quitter sa femme. Quand l’homme se retourne, Enzo reconnait son père. Mais il ne le dit pas à la psychologue.

Mort de Perrine : l’enquête pourrait avancer plus vite que prévu

L’enquêtrice est avec Cécile. Elle a récupéré les scellés qui avaient été rendus à la famille de la baby-sitter Perrine quand l’affaire a été classée. Elle révèle avoir trouvé un collier en or. La mère de Perrine dit que ce n’est pas elle qui lui a acheté. Pour elle, Perrine n’a pas pu se payer ça avec son salaire de baby-sitter.

(...) Cliquez ici pour voir la suite