«Un grand vide» : à Rodez, les habitants pleurent la mort de Pierre Soulages

Le monde de la peinture broie du noir. Pierre Soulages s'est éteint mercredi à 102 ans . Le plus grand peintre français contemporain aura passé sa vie à peindre le noir sous toutes ses nuances, au point d'inventer une technique qui deviendra son identité artistique : l'outrenoir. Pierre Soulages laisse derrière lui une œuvre immense. Au moins 1.600 toiles et un musée qui porte son nom à Rodez, dans l'Aveyron, sa ville natale. L'annonce de sa mort a d'ailleurs créé un choc chez les Ruthénois. Europe 1 s'est rendue sur place.

>> LIRE AUSSIARCHIVES EUROPE 1 - Quand Stéphane Bern retraçait la vie de Pierre Soulages

"Il est un peu immortel"

Depuis mercredi soir, Rodez pleure son phare, le maître du noir, Pierre Soulages. "Un immense artiste, je suis très triste", "on s'attentait à ce que ça arrive mais pour nous, il est un peu immortel", "un grand vide, ça va être compliqué", témoignent ces habitants.

Pierre Soulages s'est éteint mais grâce à lui, Rodez rayonne. "C'est la personne qui a fait connaître Rodez, qui a amené du tourisme et [participer] au développement de la ville", "il a révolutionné la ville de Rodez, maintenant sur la planète on sait où c'est, c'est là où il y'a le musée Soulages", continuent ces riverains.

>> LIRE AUSSIARCHIVES EUROPE 1 - Quand Pierre Soulages évoquait sa relation au noir

Le directeur du musée Soulages, Benoît Decron, nous accueille, les cheveux ébouriffés, les traits tirés, l'air désemparé. "Soulages c'était d'abord quelqu'un q...


Lire la suite sur Europe1