Le gras, c'est la vie (et voici pourquoi)

Alors que le gras est largement diabolisé, Solenn Pin, naturopathe, rappelle ses bienfaits et appelle à consommer du "bon gras".

Alors que le gras est largement diabolisé, Solenn Pin, naturopathe, rappelle ses bienfaits et appelle à consommer du "bon gras".

Longtemps banni et boudé de nos assiettes, le gras serait-il (enfin !) en train de récupérer ses lettres de noblesse ? Les acides gras nous sont vitaux, ils participent à de nombreuses fonctions de notre organisme. Voici la lettre d'amour de Solenn Pin, naturopathe certifiée et validée par le réseau Medoucine.


Parce qu'il y a gras et gras, toutes les matières grasses ne se valent pas. Après la lecture de cet article, vous ne verrez plus le gras de la même façon et déciderez (je l'espère) de le réhabiliter dans vos assiettes. Tout a commencé en 1964, avec le lait demi-écrémé. Le gras était mal vu et accusé d'être à l'origine des maladies cardio-vasculaires et de faire prendre du poids (ce qui a été largement démenti depuis !).

Toute une industrie agroalimentaire s'est alors efforcée de réduire le gras partout, des produits laitiers, aux biscuits, en passant par les plats préparés et les boissons. En échange et pour garder le goût aux aliments (les saveurs sont liposolubles), nous avons eu la "chance" de découvrir les additifs, les arômes artificiels et les fameux "faux sucres", les édulcorants tels que l'aspartame ou le saccharose. Les petites sucrettes ont vite remplacées les morceaux de sucre. Sans oublier le fameux "beurre" allégé à 41 % de matières grasses...

Vive les graisses hydrogénées, les graisses "trans", celles-là même qui peuvent boucher nos artères, elles.
Et pendant que l'on dégraissait les aliments, l'obésité n'a fait qu'augmenter. Et la maladies cardio-vasculaires aussi.


En consultation ou lors de mes ateliers et conférences, mon slogan est souvent "le gras, c'est la vie !". Car je suis inquiète du peu de gras dans les assiettes de mes clients (mais très en sucres). Le gras = mauvais pour la santé, est ancré dans l'inconscient collectif.

Pourquoi je dis que le gras c'est la vie ? Parce que nous...

Lire la suite sur le site Terrafemina

Ce contenu peut également vous intéresser :