La grasse matinée serait encore pire que le jet-lag pour notre santé

Ce n'est pas un scoop, le manque de sommeil n'est pas bénéfique pour notre santé. Mais, selon une récente étude conduite par une équipe de chercheurs de l'université d'Arizona (États-Unis), compenser ses heures de sommeil manquantes en lézardant toute la matinée au lit ne serait pas une bonne option. Non seulement ce n'est pas efficace, mais cela pourrait aussi avoir des conséquences néfastes.

Les conséquences néfastes du "jet-lag social"

L'expression "jet-lag social" désigne le fait de dormir bien plus longtemps le week-end et les jours fériés que la semaine. Une habitude déplorable, car, selon l'équipe dirigée par le professeur Michael A. Grandner, un temps de sommeil plus important augmente notamment de 11 % les risques de développer des maladies cardiovasculaires.

Pour parvenir à cette conclusion, ils ont interrogé près de 900 adultes, âgés de 22 à 60 ans, sur leurs habitudes de sommeil. Leurs observations les ont aussi emmené à constater que les changements de rythme de sommeil provoquaient un stress si important pour le corps qu’il pourrait être comparé aux effets physiologiques provoqués par un aller-retour Paris-New-York ou encore Bruxelles – New-York, dans un week-end.

Une trop grande différence de temps de sommeil entre la semaine et les week-ends favorise donc également la somnolence, la fatigue, l'irritabilité et le manque de concentration. Sans compte qu'à...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles