Comment Greta Thunberg a fait tomber un influenceur masculiniste

Comment Greta Thunberg a fait tomber un influenceur masculiniste - Abaca
Comment Greta Thunberg a fait tomber un influenceur masculiniste - Abaca

Greta Thunberg a suscité l'émoi sur les réseaux sociaux en décochant une belle répartie à l'influenceur masculiniste Andrew Tate. Une réponse qui n'a pas été sans conséquences...

"Salut Greta Thunberg. J'ai 33 voitures. Ma Bugatti, mes deux Ferrari... Ce n'est que le début". Voilà ce qu'a assuré Andrew Tate à la militante écolo Greta Thunberg. L'espace d'un thread Twitter, cet influenceur particulièrement connu pour ses sorties misogynes a même précisé à l'adresse de la jeune suédoise : "Prière de m'envoyer ton adresse e-mail pour que je t'envoie la liste complète de ma collection de voitures et leurs énormes émissions respectives".

Une formule provoc qui n'a pas chamboulé Greta Thunberg, loin de là. Cette dernière a effectivement rétorqué le temps d'un tweet : "Oui, s'il vous plait, éclairez ma lanterne, écrivez-moi à smalldickenergy@getalife.com" - ce que l'on pourrait traduire par "petitebiteenergie@trouvetoiunevie.com". Une réponse cinglante qui a engendré nombre de réactions et de partages, entre applaudissements, rires et signes d'admiration.

Bien des voix ont loué l'éloquence de la "queen" Greta. Mais ce n'est pas tout...

Andrew Tate arrêté

Pour rappel, ex-partisan de Donald Trump et figure emblématique auprès d'un certain public masculin, Andrew Tate est suivi par de très nombreux followers sur les réseaux sociaux - réseaux dont certains l'ont par ailleurs banni, comme Facebook. Le Guardian le décrit en "sexiste autoproclamé" aux propos "extrêmement misogynes". "Je suis réaliste et quand tu es réaliste, tu es sexiste. Il n'y a aucun moyen d'être enraciné dans la réalité et de ne pas être sexiste", aurait par...

Lire la suite


À lire aussi

Sur TikTok, cette tendance encourage les femmes à se fringuer librement
10 films pour enfants qui peuvent traumatiser à vie
Génie iranienne des échecs, Sara Khadem doit s'exiler après avoir joué sans voile