Gretchen Carlson : de présentatrice de Fox News à figure inattendue de la cause des femmes

Alice Augustin

L'ancienne présentatrice de la très conservatrice fox news est devenue une figure inattendue de la cause des femmes aux États-Unis. Réjouissante volte-face ou opportunisme ?

Son sourire lavabo et son casque d'or ont diverti pendant plus de dix ans les téléspectateurs de Fox News. Présentation des infos, émission matinale quotidienne (« Fox & Friends ») et talk-show de l'après-midi (« The Real Story with Gretchen Carlson »)... Carlson est à la télé américaine ce que Sophie Davant est au PAF français, icône cathodique de proximité, figure avenante et familière qui reçoit ses invités sur un canapé, un mug de café fumant à la main. Mais la comparaison s'arrête là. Fox News, chaîne privée détenue par le magnat des médias Rupert Murdoch, est depuis plus de vingt ans le canal favori des conservateurs américains, le porte-voix du Tea Party et de ses positions politiques radicales anti-immigration, anti-contrôle des armes à feu, anti-avortement, anti-homosexuels, et, enfin, le principal soutien de Donald Trump. « Gretchen Carlson était l'une des stars de la chaîne, souligne Nicole Bacharan, historienne spécialiste des États-Unis et auteure du livre 'Le Monde selon Trump' (éd. Tallandier). Elle était elle-même très agressive sur ces sujets. » Seulement, l'inoxydable égérie de cette droite hardcore a semble-t-il changé de camp, et la voici récupérée par le Hollywood progressiste, qui donne à son personnage un rôle phare dans la série événement « The Loudest Voice »* et le film « Scandale », qui sortira le 22 janvier en France. À l'écran, Naomi Watts, puis Nicole Kidman se sont glissées dans la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi