Grippe : premiers essais d'un vaccin à ARN messager

·1 min de lecture

Dans un communiqué publié le 7 juillet, le laboratoire américain Moderna a annoncé qu'elle lançait les essais cliniques de phase 1 et 2 de son candidat-vaccin à ARN-messager contre la grippe saisonnière. Ce vaccin utilise la même technologie que celui contre le covid-19. L'étude qui incluera 180 personnes, évaluera l'innocuité, la réactogénicité et l'immunogénicité de ce vaccin appelé pour l'instant ARNm-1010.

Un espoir de vaccin combiné grippe-covid19

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu'il y a environ 3 à 5 millions de cas graves de grippe chaque année dans le monde et 290 000 à 650 000 décès respiratoires liés à la grippe. Actuellement, les vaccins antigrippaux sont formulés 6 à 9 mois avant leur utilisation, et leur efficacité est de 40 à 60%. La mise au point d'un vaccin antigrippal à ARN-messager devrait permettre d'inclure plusieurs antigènes pour se protéger contre plusieurs virus.

"Notre vision est de développer un vaccin combiné à ARNm afin que les gens puissent recevoir une injection chaque automne pour une protection hautement efficace contre les virus respiratoires les plus problématiques tels que la grippe, le SRAS-CoV-2 et le virus respiratoire syncitial (bronchiolite)" explique Stéphane Bancel, PDG de Moderna.

L'ARNm-1010 est le premier vaccin candidat contre la grippe saisonnière de Moderna à entrer en clinique et cible les lignées recommandées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la prévention (...)

Lire la suite sur Topsante.com

6 questions tabou que vous n'osez pas poser au médecin
DIRECT Covid-19 en France ce 8 juillet : chiffres, annonces
Baignades : les bons réflexes cet été
Covid : quelles conditions pour voyager cet été ?
Alcool, tabac et cannabis : les jeunes en consomment toujours trop !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles