Gros, poilus, petits ou vieux... Enfin des mannequins qui changent à la Fashion Week

Le défilé mode Hommes
Le défilé mode Hommes "LGN - Louis-Gabriel Nouchi" prêt-à-porter automne-hiver 2023/2024 à la Fashion Week de Paris, le 18 janvier 2023 - BestImage

Des mannequins maigres, gros, poilus, petits ou vieux... Le créateur Louis-Gabriel Nouchi a bousculé les conventions de la mode masculine lors de son défilé de la Fashion Week à Paris.

Louis-Gabriel Nouchi sait faire mouche. Comme à chaque Fashion Week depuis qu'il est au calendrier officiel, le jeune créateur parisien a une fois de plus jeté un pavé dans la mare avec son dernier défilé, qui s'est tenu ce mercredi 18 janvier dans la capitale.

D'écrasantes cuissardes rouges ou noires, des paires de gant en latex (huilées pour l'occasion), assorties parfois à des ensembles transparents en silicone ou de longs manteaux en laine, avec ou sans cravate. La collection automne-hiver 2023 est le fruit d'un mélange de virilité et d'érotisme. Elle est inspirée d'une oeuvre : American Psycho, classique de Bret Easton Ellis.

Pour porter ces vêtements, il y avait des stars, comme le beau gosse d'Emily in Paris Lucas Bravo (Gabriel dans la série), qui avait le visage recouvert de sang, comme Christian Bale dans l'adaptation au ciné du thriller.

Et évidemment, il y avait des dizaines d'hommes. Enfin, pas n'importe lesquels. Ou plutôt, si. Ces hommes, qui pour la grande majorité n'avaient jamais défilé, ressemblent à ceux qu'on croise dans la rue. Ils ne sont pas mannequins. Et n'ont pas, non plus, le physique de l'emploi. En tout cas, pas celui exigé par les traditionnels standards de beauté définis par l'industrie de la mode.

Gringalets ou gros. Si certains ressemblent à de vraies armoires à glace, d'autres sont nettement plus petits. On a des jeunes et des moins jeunes, comme le suggère la grosse barbe grise...

Lire la suite


À lire aussi

Sexisme, grossophobie... "Caméra Café" fait son retour et ce n'est pas jojo
"Autant l'assumer !" : Marianne James invite les femmes grosses à décomplexer
La photo en bikini de l'actrice Moria Casan, 76 ans, agite l'Argentine