Gros pull tendance : les modèles les plus canons de l’hiver 2019/2020

Impossible d’envisager un seul hiver sans lui. Avec les manteaux et gilets, le gros pull fait partie de ces pièces indispensables et cool qu’on aime porter autant pour leur confort que pour leur style. Qu’on l’aime bien fluffy ou tricoté dans un cachemire à porter près du corps, le pull d’hiver obéit à la loi des tendances : et même s’il ne se démode jamais complètement, certains modèles se révèlent toujours plus mode que d’autres selon les années.

Gros pulls : les modèles au top cette saison

Le pull torsadé : il prend sa revanche sur les tendances et caracole en tête des modèles les plus « wanted » du moment. Longtemps associé au vestiaire marin et sportif, il s’affranchit aujourd’hui de son étiquette casual en s’acoquinant avec des pièces ultra mode. Rien de mieux qu’un jean slouchy et un pull torsadé glissé négligemment dans sa ceinture pour un look très cool et très 2019/2010.

Le pull col roulé : longtemps banni des collections, il revient en force pour cet hiver 2020. Il faut dire que le retour du col montant amorcé il y a deux ans (toujours au top d’ailleurs) lui a préparé le terrain. Et il faut avouer aussi que côté douillet et chaud, on ne fait pas plus efficace que lui. Jupe ou pantalon, tout lui va.

Les manches ballons : cette saison, elles prennent leur envol et apportent un soupçon de fantaisie aux pulls les plus classiques. Entre longueur et volume, les manches se font XXL et donnent tout de suite beaucoup de caractère aux gros pulls. Un petit détail qui suffit à "pimper" un jean.

Le pull camionneur : on vous en a déjà parlé ici, mais c’est le pull le plus à la pointe du moment… et celui sur lequel on n’aurait pas parié un seul centime il y a quelques années encore, mais celui qui nous obsède véritablement depuis qu’on l’a revu dans les boutiques !

Quelles couleurs pour mon gros pull d’hiver ?

De ce côté, la saison 2019/2020 n’est pas la plus "fofolle" ! La couleur la plus "instagrammable" du moment, c’est le caramel et toutes les teintes qui s’en rapprochent

(...) Cliquez ici pour voir la suite