"Les Grosses Têtes" : un chroniqueur dézingue Laurent Ruquier et son équipe

·1 min de lecture

Il est l'un des chroniqueurs les plus anciens de l'émission culte Les Grosses Têtes. Depuis 1998, Jean-Jacques Peroni fait rire des millions d'auditeurs sur RTL. Mais à 68 ans, l'humoriste semble ne plus prendre autant de plaisir à enregistrer l'émission de radio. C'est ce qu'il a confié mercredi 31 mars 2021 dans l'émission L'instant de Luxe, diffusée sur Non Stop People. Celui qui avait commencé du temps où Les Grosses Têtes étaient gérées par Philippe Bouvard ne retrouve plus l'ambiance d'antan. Interrogé sur une hypothétique fin future de l'émission, le sexagénaire n'a pas eu l'air de s'inquiéter. "Quand je m'emmerde, je me tire", a-t-il lancé, avant de continuer : "C'est pas une question d'époque. Je n'ai plus personne avec qui boire un verre à la fin de l'émission". Et de poursuivre, taclant au passage ses camarades sociétaires : "Ce sont les gens qui ne m'intéressent pas. Je m'en fous".

"Comme on est sous la botte à la kommandantur bien pensante, je m’emmerde", a-t-il renchéri, parlant même de censure : "On est censuré par la bien-pensance. Je raconte une blague. Et Laurent Ruquier me dit qu'il faut la couper. Comme je dis, on n'est pas à France Inter ! J'en ai marre de la censure !" Visiblement remonté, l'humoriste laisse aussi entendre que les relations ne sont pas au beau fixe avec les autres chroniqueurs. "Je n'en parle pas avec mes collègues des Grosses Têtes. J'arrive, je mets les pieds sous la table, je fais le con et je me tire tout de suite après", a-t-il déclaré, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite