Grossesse : les 6 ennemis de la fertilité

·1 min de lecture

Une grande étude publiée en 2017 dans la revue Human Reproduction, a mis le feu aux poudres. Entre 1973 et 2011, la quantité de sperme émise par éjaculat chutait de 59,3 % tandis que la concentration en spermatozoïdes baissait de 52,4 %. Chez les femmes, la fertilité semble également décliner. "En consultation, nous avons l'impression de voir de plus en plus de femmes jeunes avec des ovaires déficients" s'inquiète le Pr François Olivennes, gynécologue-obstétricien.

Les raisons sont loin d'être toutes élucidées. Perturbateurs endocriniens, surpoids et sédentarité, tabagisme, malbouffe, addictions, polluants industriels, de nombreux coupables ont été identifiés. Chez la femme, un facteur supplémentaire est pointé : l'âge tardif de la première grossesse.

« N'attendez pas trop pour avoir un enfant ! »

C'est en 2008 que le Pr Olivennes a lancé ce cri d'alerte en publiant un ouvrage portant ce titre alarmant. Plus une femme vieillit, moins ses chances d'avoir un bébé sont élevées. Depuis ce livre, l'âge de la première maternité a hélas continué d'augmenter. L'erreur principale que relève l'auteur : croire que l'on peut avoir des enfants jusqu'à la ménopause.

Dans la réalité, la fertilité décroît pendant toute la vie féconde. Dix ans avant la ménopause (soit entre 35 et 45 ans, puisque les femmes sont majoritairement ménopausées entre 45 et 55 ans), la fertilité n'est plus que résiduelle. "Je vois quotidiennement des femmes qui me disent (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Enfants : le tabagisme passif accélère le vieillissement de l'organisme
9 exercices de Pilates adaptés à la grossesse
Comment habiller bébé quand il fait chaud ?
Quels sont les indispensables de l'été pour Bébé ?
Pourquoi les parents et les bébés dorment mieux depuis le Covid-19 ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles