Grossesse : comment chouchouter la peau de votre ventre

·2 min de lecture

A mesure que Bébé grandit dans le ventre de sa mère, l’aspect de l’épiderme évolue lui aussi. La peau semble plus fine et des stries rosées ou violacées peuvent apparaître au-dessus du pubis, à partir du deuxième trimestre de grossesse. Ce sont les vergetures, que l’on peut également retrouver sur les seins, sous les aisselles, dans le bas du dos ou sur les fesses.

La survenue de ces marques est liée à l’étirement de la peau sous l’effet d’une prise de poids rapide et importante. La peau est également moins élastique et « craque » plus facilement à cause de l’augmentation de la quantité de cortisol dans l’organisme. Cette hormone modifie la structure de la peau en influençant notamment la production de collagène et d’élastine qui lui donnent sa souplesse. Autre facteur qui favorise l’apparition des vergetures pendant la grossesse : l’hérédité. Si les femmes de votre famille ont eu des vergetures pendant leur grossesse, il est probable que vous en aurez aussi.

Est-il toutefois possible de prévenir ces vergetures ? Oui, et le plus tôt sera le mieux car il est plus simple de limiter leur apparition que d’atténuer leur aspect. En d’autres termes : même si vous n’êtes pas (encore) enceinte, prenez l’habitude d’hydrater la peau de votre ventre (et de toutes les zones où des vergetures sont susceptibles de se développer). Un bon geste à conserver durant toute la grossesse, avec une simple crème hydratante (ou une huile, ou une lotion) : c’est le massage qui produit de l’effet sur la peau.

Démangeaisons

En fin de grossesse, certains désagréments peuvent s’ajouter aux vergetures. L’éruption polymorphe de la grossesse par exemple, « qui débute en fin de grossesse (dans 80 % des cas après 34 semaines d’aménorrhée) ou bien juste après l’accouchement, le plus souvent au cours d’une première grossesse », précise la Société française de dermatologie. Elle ressemble à un urticaire et « débute sur le ventre avec une atteinte préférentielle des vergetures (…). Puis elle peut s’étendre au dos, au cou, aux membres supérieurs et inférieurs ». D’origine inconnue, elle est très désagréable avec des démangeaisons parfois intenses, mais régresse spontanément quelques semaines après l’accouchement.

Attention, si les démangeaisons surviennent d’abord sur la plante des pieds et des mains, il peut s’agir des symptômes d’une cholestase gravidique. Ce dérèglement du foie de la mère est sans danger pour elle mais peut être toxique pour Bébé, si cette pathologie n’est pas rapidement prise en charge. Parlez-en à l’équipe médicale qui suit votre grossesse.

A savoir : Les vergetures finissent généralement par s’estomper quelques mois après l’accouchement. Si elles persistent et vous gênent, prenez conseil auprès de votre dermatologue. Il pourra vous prescrire des crèmes à base de vitamine A acide – également prescrites en cas d’acné sévère et formellement déconseillées pendant la grossesse.