Grossesse et constipation : que faire ?

·1 min de lecture

Remontées acides, diarrhées, brûlures d’estomac et nausées sont le lot de beaucoup de femmes enceintes. Nombre d’entre elles, environ une sur trois, souffrent également de constipation. Sans gravité, la constipation peut devenir douloureuse et handicapante lorsqu’elle se prolonge. L’explication à ce transit ralenti pendant la grossesse est double. En début de grossesse, l’élévation du taux de progestérone va ralentir le travail des muscles intestinaux. Lorsque le terme approche, l’utérus devient beaucoup plus imposant et comprime l’intestin. Ajoutons à cela une diminution de l’exercice physique, et on obtient un cocktail détonnant pour le système digestif !

Constipation pendant la grossesse : cap sur l’hydratation !

Magali le Mardeley, diététicienne, insiste sur la nécessité pour les futures mamans de boire suffisamment d’eau. "Il faut s’hydrater tout au long de la journée, en privilégiant une eau riche en magnésium comme l’Hépar ou la Rozana", recommande-t-elle. Un verre d’eau froide le matin au réveil va également stimuler le transit. Pendant la journée, outre l’eau minérale, la femme enceinte peut consommer de la tisane mais aussi du jus de fruit frais, sans toutefois en abuser.

Les aliments à privilégier

Pour lutter contre la constipation pendant la grossesse, une alimentation riche en fibres est la clé. "Il faut veiller à consommer suffisamment de fruits, deux à trois chaque jour. Les légumes doivent également être (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Vitamine D : attention aux risques de surdosage
Grossesse : comment savoir si le col est ouvert ?
Périnée : pourquoi il faut le muscler AVANT d'accoucher
Enfance en danger : le protocole de détection va être revu en France
Infertilité : plus de 150 000 femmes traitées chaque année