Grossesse extra-utérine : "J'ai senti un coup de poignard en bas du dos"

·1 min de lecture

C'était en avril 2013. J'avais 33 ans et déjà un petit garçon. Un matin, je me réveille avec une forte douleur au niveau des reins. Je ne m'alarme pas, je me dis que j'ai dû prendre une mauvaise position dans la nuit. Mais plus la matinée passe, plus j'ai mal, jusqu'à sentir comme un gros coup de poignard dans le dos. Le midi, je me décide à aller acheter du doliprane à la pharmacie. J'en prends mais la douleur persiste et s'intensifie. Je vais voir mon patron et je lui demande de rentrer chez moi. Comme je venais de commencer ce travail, il me répond que c'est délicat, il prend mal ma requête. Mais j'insiste, et sur la route je décide de ne pas rentrer mais d'aller à la clinique.

"Je sens qu'il se passe quelque chose"

Je suis dans ma voiture, je transpire beaucoup et je souffre. Je ne suis pas habituée à ça, je ne suis vraiment pas quelqu'un de douillet. En arrivant à la clinique, je me dirige tout de suite vers le service gynéco, sans vraiment savoir pourquoi. Le médecin me dit qu'il n'a pas de place. J'insiste : "Il se passe quelque chose. J'ai une douleur atroce. Je vous assure, il faut que vous m'examiniez". Il cède, me fait une échographie. Sans me dire ce qu'il se passe, il décroche son téléphone et dit : "Réservez un bloc, j'arrive avec une patiente". Je ne comprends pas. Il m'explique en deux mots que je fais une grossesse extra-utérine avec hémorragie interne. Je suis étonnée, je prends la pilule sans jamais l'oublier, je m'étais dit que (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Hyperémotivité pendant la grossesse : en parler, ne pas minimiser
Covid- 19 et allaitement : quelle conduite à tenir ?
Covid-19 et grossesse : masque pendant l'accouchement, tests... Toute les réponses à vos questions
Quelle prise de poids pendant la grossesse ?
Harcèlement à l'école : le témoignage de l'ex-Miss France Iris Mittenaere