Ce groupe sanguin augmente le risque de faire un AVC avant 60 ans

Et si votre groupe sanguin pouvait donner des indications sur votre risque de souffrir d’un accident vasculaire cérébral (AVC) ? C’est en tout cas ce que suggère une méta-analyse menée par des chercheurs de la faculté de médecine de l'Université du Maryland (UMSOM).

Cette analyse a été menée grâce aux données de 48 études sur les AVC chez adultes de moins de 60 ans. "Le nombre de personnes victimes d'un AVC précoce augmente. Ces personnes sont plus susceptibles de mourir d'un événement potentiellement mortel, et les survivants sont potentiellement confrontés à des décennies d'invalidité. Malgré cela, il existe peu de recherches sur les causes des AVC précoces", a justifié l’auteur principal Steven J. Kittner, professeur de neurologie à l'UMSOM et neurologue au centre médical de l'Université du Maryland. Les conclusions ont été publiées dans la revue Neurology.

Le groupe sanguin A plus à risque ?

Grâce à cette méta-analyse les chercheurs ont trouvé un lien entre la survenue d’un AVC précoce et la zone du chromosome qui comprend le gène qui détermine le groupe sanguin. Plus précisément, l’équipe a découvert que ceux qui ont le plus été victime d’un AVC précoce étaient plus susceptibles d’être du groupe sanguin A et moins susceptibles d'avoir le groupe sanguin O.

Selon cette étude, les personnes de groupe sanguin A avaient un risque 16% plus élevé d'avoir un AVC précoce que les personnes d'autres groupes sanguins. A l’inverse,...

Lire la suite