Guerre Israël- Hamas : ce que l’on sait sur la vidéo des trois otages israéliennes diffusée par le Hamas

Guerre Israël- Hamas : ce que l’on sait sur la vidéo des trois otages diffusée par le Hamas
Capture Guerre Israël- Hamas : ce que l’on sait sur la vidéo des trois otages diffusée par le Hamas

INTERNATIONAL - Le Hamas palestinien a publié ce lundi 30 octobre une vidéo de trois femmes présentées comme des otages parmi ceux qu’il détient dans la bande de Gaza depuis l’attaque sanglante perpétrée en Israël le 7 octobre. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a qualifié de « propagande psychologique cruelle » la vidéo.

Guerre Israël-Hamas : mort de Shani Louk, festivalière allemande enlevée par le Hamas le 7 octobre

Cette vidéo de 76 secondes a été diffusée par les médias du Hamas avec le titre « un certain nombre de détenus sionistes adressent un message à (Benjamin) Netanyahu et son gouvernement ». Dessus, on peut voir les trois femmes assises sur des chaises en plastique.

L’une d’elles, assise au milieu, appelle sur un ton remonté le Premier ministre israélien à conclure un échange de prisonniers avec le mouvement islamiste pour obtenir leur libération. Son ton, véhément, se fait de plus en plus agressif au fil de la vidéo.

« Manipulation psychologique »

Plusieurs médias israéliens ont publié sur leur site une capture d’écran de cette vidéo en indiquant qu’ils ne la diffuseraient pas, jugeant que les propos tenus sont dictés par le Hamas.

Le ministre israélien de la Défense Yoav Gallant a accusé dimanche le Hamas de « manipulation psychologique » au sujet des otages qu’il détient après que le mouvement islamiste s’est dit prêt à les libérer en échange de tous les prisonniers palestiniens incarcérés par Israël.

« Je me tourne vers Yelena Trupanov, Danielle Aloni et Rimon Kirsht qui ont été kidnappées par le Hamas qui commet des crimes de guerre (...). Nos cœurs sont avec vous et avec toutes les autres personnes enlevées », a-t-il ajouté dans un communiqué.

Depuis vendredi soir, les opérations israéliennes se sont intensifiées pour « anéantir » le Hamas et « ramener les otages à la maison. La libération par l’armée israélienne d’une femme soldat, Ori Megidish, lors d’une opération terrestre, a été annoncée lundi par les forces de sécurité.

Selon le dernier bilan des autorités israéliennes, au moins 239 otages enlevés par des commandos du Hamas lors de l’attaque menée sur le sol israélien le 7 octobre seraient retenus dans la bande de Gaza. Cette attaque d’une ampleur inédite a déclenché une guerre qui a déjà fait des milliers de morts.

À voir également sur Le HuffPost :

La guerre entre Israël et le Hamas est entrée « dans une nouvelle phase » : ce qu’il faut retenir du week-end

Gaza : dans les rues de Brooklyn à New York, une marée humaine contre les bombardements israéliens