«Guerre», un roman inédit de Louis-Ferdinand Céline et déjà un chef-d'œuvre

Ce roman inédit de Louis-Ferdinand Céline n’est pas un fond de tiroir, un de ses fragments de textes oubliés que l’on édite pour le principe. Guerre fait partie des manuscrits volés chez Céline à la Libération. À ce moment-là, l’écrivain a fui Paris et la France pour échapper aux représailles que pourraient lui valoir ses écrits antisémites.

Un trésor littéraire

Il est à Sigmaringen, ville située dans le sud de l'Allemagne. Bien sûr, il a n’a pas pu emporter avec lui ses romans encore non édités. Il ne les retrouvera d'ailleurs jamais, son appartement a été visité et ses textes volés. Il s’en plaindra toute sa vie.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

L’été dernier, un journaliste révèle qu’il détenait les textes depuis plusieurs années. De nouveaux textes seront publiés prochainement mais le premier s'intitule Guerre, un roman bref de 160 pages est à la hauteur de Voyage au bout de la nuit ou de Mort à crédit, selon les spécialistes. Un style cru, en tout cas, direct, truffé d’argots.

Célinien en diable. Ce texte raconte l’histoire de Ferdinand, blessé à la fin de la Première Guerre mondiale. Il y mêle fiction et souvenirs de cet "abattoir international", comme il l’écrit. Le roman est déjà en tête de classement des ventes en ligne. Gallimard en a tiré 80.000 exemplaires, pour l’instant.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles