Publicité

Guerre en Ukraine: Kiev affirme avoir repoussé une nouvelle attaque de drones sur la capitale

Les autorités ont rapporté des explosions dans cette région ainsi que dans celles de Tcherniguiv (centre-nord) et de Marioupol (sud-est).

L'administration civile et militaire de Kiev a affirmé ce samedi avoir intégralement repoussé une nouvelle attaque de drones russes sur la capitale, visée dans la nuit, mais que des débris étaient tombés sur Kiev, sans faire pour autant de victimes à ce stade.

"Cette nuit, l'agresseur a mené une nouvelle attaque de drones massive", a écrit sur Telegram le chef de l'administration civile et militaire de Kiev, Serhiï Popko.

"Toutes les cibles aériennes détectées ont été abattues par la défense aérienne de la ville", a-t-il assuré, précisant que, selon des informations préliminaires, des drones de type Shahed étaient à l'oeuvre.

Des explosions dans d'autres régions

"Kiev n'a été touchée par aucune frappe!", s'est-il félicité, mais des débris d'engins sont tombés sur la capitale, provoquant notamment un incendie - éteint depuis - sur le toit d'un immeuble résidentiel dans le district de Dniprovskyi. Le feu n'a pas fait de victimes, a indiqué Serhiï Popko.

Selon le responsable, d'autres chutes de débris ont eu lieu dans trois quartiers de Kiev: Darnytskyi, Pechersk et Solomyanskyi. Aucune information sur d'éventuelles victimes n'est disponible à ce stade, a-t-il ajouté.

À 00H45 locales, l'armée ukrainienne avait annoncé que des drones Shahed se dirigeaient vers la région de Kiev. Des explosions y ont été rapportées par les autorités, ainsi que dans les régions de Tcherniguiv (centre-nord) et de Marioupol (sud-est).

Les systèmes de défense aérienne restent actifs dans les régions de Kiev et de Tcherniguiv, selon l'armée.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - En Ukraine, la contre-offensive se fait attendre