Guerre en Ukraine: le patron de Wagner accuse l'armée russe de "fuir" près de Bakhmout

Le chef du groupe paramilitaire russe affirme que les défenses "s'effondrent" près de la ville ukrainienne, alors que Kiev y revendique une percée.

Le patron du groupe paramilitaire russe Wagner Evguéni Prigojine accuse ce vendredi les troupes régulières russes de "fuir" leurs positions près de Bakhmout en Ukraine, où Kiev a revendiqué une percée, estimant que les défenses "s'effondrent" et que l'état-major russe "édulcore" la situation.

"Il y a eu tout simplement une fuite des unités du ministère de la Défense sur les flancs" à Bakhmout, a affirmé Evguéni Prigojine dans une vidéo.

"Les tentatives du ministère de la Défense dans le champ informationnel d'édulcorer la situation mènent et mèneront vers une tragédie globale pour la Russie", a-t-il assuré.

Le patron de Wagner a multiplié les prises de parole ces derniers jours, accusant à plusieurs reprises l'armée régulière russe d'avoir battu en retraite à Bakhmout. Le ministère russe de la Défense s'est contenté d'évoquer ce vendredi un redéploiement d'unités au nord de Bakhmout, pour "renforcer la durabilité de la défense".

Moscou dit avoir repoussé des offensives, Kiev revendique des avancées

Cette sortie survient alors que l'armée russe a affirmé ce vendredi avoir repoussé 26 attaques ukrainiennes sur un front long de 95 kilomètres dans le secteur de Soledar, dans l'est de l'Ukraine, près de Bakhmout.

"Toutes les attaques des unités ukrainiennes ont été repoussées. Aucune percée de la défense des forces russes n'a pas été permise", a assuré le ministère russe de la Défense.

L'Ukraine a, de son côté, assuré avoir avancé de deux kilomètres autour de Bakhmout, alors que Kiev dit préparer une contre-offensive depuis plusieurs mois.

La ville de Bakhmout, où se déroulent désormais l'essentiel des combats, est devenue un symbole de l'enlisement du conflit.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - L'Ukraine revendique une avancée à Bakhmout, la Chine envoie un représentant à Kiev et Moscou