Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir au 92e jour de l'invasion russe

"C'est dur, mais nous tenons le coup. Nous combattons pour chaque centimètre de la ligne de front, pour chaque village. Les armes occidentales nous aident à rejeter l'ennemi hors de notre terre", a écrit sur Telegram le commandant en chef des forces armées ukrainiennes Valeriï Zaloujny. Au 92e jour de l'invasion russe, l'Ukraine  a décrit jeudi une offensive militaire russe d'"intensité maximale" et une situation extrêmement difficile dans l'est de son territoire. Kiev demande plus d'armes lourdes et dénonce par avance toute concession "pacifiste" à la Russie qui a rejeté avec dédain un plan de paix italien.

Les principales informations :

- La Russie concentre son effort sur le Donbass

- Moscou rejette le plan de paix italien

- Quatre morts à Kharkiv

- L'OMS condamne l'invasion russe

L'armée russe se concentre sur le Donbass

"Nous avons grand besoin d'armes qui permettront de frapper l'ennemi à grande distance", a ajouté le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, soulignant que "tout délai (dans ces livraisons d'armes lourdes) se paie par la vie de gens qui protègent le monde du Ruscisme", la contraction de "Russie" et "fascisme" employée en Ukraine pour désigner le régime instauré à Moscou par Vladimir Poutine .

Car sur le terrain, l'armée russe, qui après avoir échoué à prendre Kiev et Kharkiv a concentré ses effort sur la conquête complète du Donbass, le bassin industriel de l'est déjà partiellement contrôlé par des séparatistes prorusses depuis 2014, continue...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles