Le guide de la beauté green

·2 min de lecture

Durable, éthique, sensorielle et désirable, elle s’invite dans nos routines pour le bonheur de la peau et de la planète.

Longtemps, la cosmétique écoresponsable s’est cantonnée à l’hygiène de base: savons au miel, gel douche aux plantes et quelques baumes SOS que l’on vendait aussi bien pour hydrater le visage que pour nourrir le corps. Et puis quelques références pointues, telles que les sérums et l’anti-âge, ont commencé à faire leur apparition. Depuis, les progrès sont constants et spectaculaires, précipités par le développement de nouvelles technologies du vivant et de la santé. Avec des formules toujours plus propres, une volonté de consommer de manière consciente et de respecter la faune et la flore, la « green beauty » s’impose et renverse la tendance. La vague verte est en marche!

Également appelée chimie écologique ou renouvelable, elle s’appuie sur douze principes basés sur des valeurs qui permettent de respecter l’équilibre social, écologique et économique de l’environnement dans lequel elle est utilisée. Son objectif : un impact minimal sur la nature. Son but : inventer de nouvelles molécules à la fois performantes et respectueuses et les obtenir de manière responsable. Pour cela, elle prévoit de réduire ou d’éliminer l’usage ou la génération de substances néfastes pour l’environnement grâce à de nouveaux procédés. Le groupe L’Oréal a ainsi créé le Pro-Xylane, un actif anti-âge, à partir d’un sucre issu de la sciure de bois. Les experts de la chimie verte du groupe Pierre Fabre ont quant à eux longtemps travaillé à la mise au point de technologies d’extraction respectueuses de l’environnement. En 2019, après huit années de recherche, le groupe est parvenu à la création d’un procédé baptisé Green Native Expression, qui évite l’utilisation de solvants. Même engagement(...)


Lire la suite sur Paris Match