Guide olfactif pour maîtriser pleinement le jargon des parfums

Les odeurs et les mots ne font pas toujours bon ménage. Et mieux vaut connaître le vocabulaire olfactif avant de choisir un nouveau jus.

Notre langue peine à décrire avec précision les odeurs et les parfums. "Sans compter que le ressenti est une émotion propre à chacun et difficile à partager dans la nuance", constate Jean-Christophe Hérault, parfumeur chez IFF. Les mots prêtent à confusion, certains faux amis signifient même l'inverse de ce qu'ils semblent dire. D'où la difficulté de se faire comprendre dans une parfumerie et de parler le même langage que l'expert. Grazia vous aide à y voir plus clair.

"J'adore les notes solaires"

Ce que risque de comprendre l'expert : un jus construit autour de notes florales solaires (ylang-ylang, frangipanier), de noix de coco ou des odeurs salées et marines (celles de l'ambre solaire de notre enfance).

Vous voulez probablement dire : "Un parfum qui sent bon les vacances." Pour vous, c'est l'odeur de la plage; pour quelqu'un d'autre, la fraîcheur des agrumes (à chacun ses souvenirs de vacances).

Vous pourriez porter : une fleur d'oranger lumineuse mariée à l'immortelle corse. Extrait de Cologne Néroli Facétie, Roger & Gallet, 59 € les 100 ml.

Un bain d'épices solaires avec une note réglisse hyperfraîche. Eau de parfum Mon Immortelle, Fragonard, 45 € les 50 ml.

"Je ne tolère que les jus frais"

Ce que risque de comprendre l'expert : "J'aime les parfums d'été, les agrumes, les eaux fraîches avec du pamplemousse, du citron et, pourquoi pas, quelques notes marines." La notion de fraîcheur est la plus vague et la plus contestée qui soit (un oriental sophistiqué (...)

Lire la suite sur Grazia.fr

Un nouveau rouge à lèvres pour Fenty Beauty ?
Les conseils beauté (basiques) de Cindy Crawford à sa fille Kaia
La première collection de vêtements signée Pat McGrath
Noël : 15 indispensables make-up à moins de 40 euros
Glam Masters, l'incroyable projet de Kim Kardashian et Laverne Cox