Hélène de Fougerolles fâchée avec Tomer Sisley ? "On est très différents"

·2 min de lecture

Une page s'est tournée pour Hélène de Fougerolles. Le 18 décembre 2020, la comédienne de 47 ans annonçait dans un message posté sur son compte instagram qu'elle quittait la série Balthazar sur TF1. "On ne pouvait pas continuer cette histoire de chien/chat indéfiniment ça aurait fini par vous lasser" écrivait-elle, non sans émotion. Le rapport compliqué entre le médecin légiste Raphaël Balthazar et la capitaine Hélène Bach aurait-il déteint sur les comédiens au fur et à mesure des saisons ? C'est la question qui a brûlé sur toutes les lèvres des fans de la fiction de TF1. A l'occasion de la sortie de son livre, T'inquiète pas, maman, ça va aller, (aux éditions Fayard) dans lequel elle évoque son rôle de mère d’une fille autiste, Hélène de Fougerolles s'est confiée à nos confrères de Télé-Loisirs. Elle est notamment revenue sur les raisons de son départ de la série et son rapport avec le compagnon de Sandra Sisley.

"C’est une décision qui a été prise à plein de niveaux : les scénaristes, le producteur, TF1… On s’est tous concertés. L’idée était pour eux de recommencer à écrire, car dès lors que les deux personnages principaux étaient ensemble, cela avait moins d’intérêt. Il y avait une idée de renouvellement" explique l'ex compagne d'Antoine Arnault. "Je vois tout comme une chance, comme une opportunité. Je n’aurais jamais pris cette décision seule car elle n’était pas facile mais je m’entends très bien avec la production. [...] J’ai fait trois ans de Balthazar, c’était super mais je me dis ‘très bien, prête pour une autre aventure’". Si Hélène de Fougerolles n'hésitait pas à évoquer la tension sexuelle qui pouvait régner avec son partenaire de jeu, les différences entre les deux comédiens étaient très fortes. Lui, couche tard, gourmand et fêtard. Elle, couche tôt et adepte des plats au quinoa. "Ce n'est pas que l'on ne s'entendait pas mais on n'a rien à voir ! On est très différents. " précise la comédienne. "Mais l'alchimie fonctionnait alors ce n'était pas ça le problème, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite