Hépatite aiguë chez les enfants : près de 170 cas détectés, les scientifiques inquiets

Le 15 avril dernier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) alertait sur l’apparition d’une hépatite d’origine inconnue survenue chez des enfants âgés de moins de dix ans en Grande-Bretagne et en Irlande du Nord.

De nombreux pays touchés

Depuis l’alerte, d’autres pays européens sont concernés, mais également hors Europe. On recense effectivement des cas en Espagne, France, Danemark, Norvège, Pays-Bas, Italie, Roumanie, Belgique, ainsi qu’aux Etats-Unis et en Israël. On arrive aujourd’hui à 170 cas recensés. Certains d’entre eux, extrêmement graves, ont nécessité une greffe de foie, et un enfant est décédé.

Les virus habituels non détectés

Les scientifiques s’inquiètent de l’apparition de cette nouvelle hépatite, car aucun des virus de type A, B, C, D ou E n’a été détecté. Quant aux symptômes, ils sont divers : douleurs abdominales, diarrhées, vomissements, jaunisse.

Plusieurs causes envisagées

Pour l’instant, les scientifiques ont trois pistes :

- Les adénovirus : ces virus ont été retrouvés chez 74 enfants. Il s’agit de virus courants qui provoquent plutôt, en général, des bronchites, des conjonctivites, des gastro-entérites. Dans le cas de ces hépatites, il pourrait s’agir d’une nouvelle souche d’adénovirus.

- La Covid-19 : chez 20 des...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles