Hépatite infantile : les symptômes qui doivent alerter sur cette maladie mystérieuse

·1 min de lecture

Un nombre inhabituel d’hépatites aiguës touchant les enfants est recensé dans plusieurs pays depuis le mois de janvier. Ce phénomène inquiète l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les autorités sanitaires des différents pays car la cause reste encore inconnue.

De nombreux cas ont été identifiés au Royaume-Uni, mais d’autres pays tels que l’Espagne, le Danemark ou encore les Pays-Bas sont également touchés, comme l’a indiqué le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. La France est également concernée par cette mystérieuse maladie : deux cas d’hépatite aiguë ont été signalés par le CHU de Lyon, a révélé Santé publique France à l'AFP le 19 avril.

Si ces cas d’hépatites aiguës inquiètent, c’est parce que la cause n’a pas été identifiée : les virus de l’hépatite A, B, C, D et E n’ont pas été retrouvés chez ces enfants. Certains d’entre eux ont cependant été testés positifs au Covid-19 et à l’adénovirus. "Des investigations toxicologiques sont en cours mais une étiologie infectieuse est considérée comme plus probable au vu du tableau épidémiologique et des caractéristiques cliniques des cas", a précisé le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. Aucun lien n’a par ailleurs été établi avec le vaccin contre le Covid-19.

S’il ne s’agit pour l’heure que de pistes pouvant potentiellement expliquer cette mystérieuse maladie, la UK Health Security Agency recommande de prendre des précautions, en respectant notamment les règles d’hygiène telles que (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles