Hépatites chez des enfants : l'augmentation des cas inquiètent les spécialistes

·1 min de lecture

Plus de 150 cas dans une dizaine de pays, essentiellement en Europe : les hépatites aiguës touchant des enfants nourrissent des interrogations voire des craintes de nouvelle épidémie, mais l'origine de ces inflammations sévères du foie reste inconnue.

Multiplication des cas

Tout est parti du Royaume-Uni, qui compte le plus grand nombre de cas (114 désormais). Depuis, des cas ont aussi rapportés en Espagne, au Danemark, en Irlande, en France... Hors d'Europe, Israël et les Etats-Unis allongent la liste. Les enfants affectés étaient âgés d'un mois à 16 ans, mais la plupart avaient moins de 10 ans, et beaucoup moins de 5 ans. Aucun ne présentait de comorbidité. Il y a eu 17 transplantations rénales, et un décès.

Lire aussi >> C’est mon histoire : « J’ai changé de vie après ma maladie »

« Les investigations se poursuivent dans tous les pays rapportant des cas. Actuellement, la cause exacte de l'hépatite reste inconnue », selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Pour l'instant, une cause infectieuse semble considérée comme la plus probable, mais aucun lien commun avec une alimentation contaminée ou un toxique n'a été identifié. « Il faut toujours prendre les choses au sérieux » et « surveiller de près », mais « pas non plus tomber dans la psychose » car « on ne sait même pas d'où ça vient » jusqu'alors, a déclaré Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses de l'hôpital Bichat à Paris et membre du Conseil scientifique français, dans une récente interview à l'Express.

Pourquoi c'est inhabituel

Une hépatite est une inflammation du foie, en réaction à des virus, des toxiques (drogues, poisons, etc.), des maladies...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles