Hépatites virales : mode de transmission, contagion, symptômes, traitements

IStock/mi-viri

Chaque type d’hépatite virale a un mode de transmission particulier, et une évolution possible ou non vers la chronicité. En effet, certaines hépatites peuvent être chroniques, et d’autres être aiguës, guérir spontanément, ou engendrer des complications graves pour le foie. Or, ce dernier est un organe aux nombreuses fonctions vitales. Découvrez quels sont les types d’hépatites virales, leurs modes de transmission, leurs symptômes et les traitements existants.

On distingue à ce jour huit types d’hépatites virales à travers le monde, précise le site Hépatite info services. On dénombre ainsi les hépatites dites alphabétiques (hépatites A, B, C, D et E) et les hépatites virales non alphabétiques associées aux virus de l’herpès, au virus Epstein-Barr et au cytomégalovirus. Il s’agit dans chaque cas d’une pathologie qui se manifeste par une inflammation des cellules du foie, inflammation qui peut être aiguë (la maladie se manifeste au moment de la contagion par le virus), ou chronique si l’inflammation persiste plus de 6 mois après la contamination virale. Toute hépatite virale doit être prise en charge médicalement. En effet, si certaines formes d’hépatites peuvent guérir spontanément, d’autres peuvent entraîner des dommages importants sur le foie. L’hépatite peut provoquer une fibrose du foie (formation de tissu cicatriciel), puis une cirrhose du foie (lésions hépatiques irréversibles) ou un cancer du foie (carcinome hépatocellulaire ou hépatocarcinome) avec des risques létaux élevés. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite