Hérault : un homme de 74 ans meurt d’un infarctus, malgré trois appels au Samu

Le Samu a-t-il tardé à réagir pour sauver la vie d’un septuagénaire ? En juin dernier, un Héraultais de 74 ans est mort d’un infarctus à son domicile malgré plusieurs alertes de ses proches auprès des services de secours, rapporte RMC ce jeudi 31 août.

D’après le témoignage de ses deux filles Aurélie et Stéphanie, le Samu ne s’est déplacé qu’au bout du troisième appel de la famille. Mais hélas il était déjà trop tard : Jean-François, le père de famille originaire du cap d’Agde, meurt chez lui entouré de ses proches.

À lire aussi Tahiti : un homme de 79 ans tue sa compagne à coups de bouteille

Lors des deux premiers contacts avec le Samu, il est demandé par un médecin régulateur « d’emmener le patient par leurs propres moyens aux urgences de Béziers, à 28 km » a confié Stéphanie à RMC. « Mais il est déjà dans un état de faiblesse dans un état assez préoccupant », a-t-elle ajouté.

Enquête interne au CHU de Montpellier

Malgré les explications données au téléphone par la femme du vieil homme lors du premier appel, le Samu a indiqué qu'il n’y avait qu’une ambulance sur le secteur et que les symptômes ne justifiaient pas qu’elle se déplace. C’est face à l’insistance de la famille, inquiète de la dégradation rapide de l’état de santé de Jean-François qu’elle finira par débouler, trop tard.

À lire aussi Effroi à Annecy : un enfant de cinq ans retrouvé mort, immergé dans une baignoire

Ce jeudi, les deux filles de la victime ont exprimé auprès de nos confrères l...


Lire la suite sur ParisMatch