Hôpital : un algorithme pour repérer la maltraitance envers les enfants

Cet outil d’intelligence artificielle permettrait d’aider à reconnaître des signes de maltraitance sur des enfants hospitalisés.

Un algorithme pourrait aider à repérer plus facilement les maltraitances envers les enfants lorsque ceux-ci sont hospitalisés, selon une étude publiée mardi par une équipe d'épidémiologistes et de médecins légistes, qui proposent de s'appuyer sur les pathologies recensées dans les bases des données des hôpitaux.

Lire aussi >> Enfants : ces mots qui détruisent

Cet outil d'intelligence artificielle, efficace pour des enfants de moins de cinq ans, pourrait permettre de « repérer une maltraitance qui ne saute pas aux yeux », et ainsi donner l'alerte, expliquent ces spécialistes de l'Université de Dijon, dont les travaux sont publiés dans le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » de Santé publique France.

Le dispositif repose sur l'utilisation du Programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI) des hôpitaux et cliniques, où sont recensées et codées les pathologies et lésions constatées sur chaque patient.

Un algorithme pour repérer les lésions

Dans le cas de violences physiques sur de jeunes enfants, « les lésions ne sont pas toujours très spécifiques : ce peuvent être par exemple des ecchymoses qui ne vont pas forcément interpeller les professionnels », d'autant que les médecins urgentistes ne connaissent pas les antécédents du jeune patient, a relevé Catherine Quantin, épidémiologiste et biostatisticienne et l'une des auteurs de l'étude, lors d'un point de presse.

Or, « si l'enfant est venu plusieurs fois à...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles