Des hôtesses de l’air sommées de se dénuder lors d'un entretien d’embauche

Kenny Eliason

Elles ont décidé de ne pas se laisser faire et de dévoiler leurs méthodes de recrutement. Dans un article publié par le média espagnol El Diario, le 1er janvier 2023, des hôtesses de l'air ont témoigné sur les conditions de recrutement dans lesquelles elles ont passé leur entretien d'embauche dans l'entreprise Meccti, spécialisée dans le recrutement d'hôtesses de l'air. Les faits se seraient produits le 5 novembre 2022 dans un hôtel près de l'aéroport de Madrid. Organisée pour la compagnie aérienne Kuwait Airways, la session de recrutement aurait viré au cauchemar pour de nombreuses candidates. Les recruteurs auraient alors demandé à certaines d'entre elles de se déshabiller, leur ordonnant de se mettre en sous-vêtements. La raison ? Éliminer celles qui auraient présenté des cicatrices ou des tatouages.

Interrogées par le média espagnol, trois candidates ont ainsi accepté de raconter ce qu'il se serait déroulé. "Il m’a demandé de remonter ma robe. Je l’ai relevée un peu, elle descendait juste en dessous de mon genou et il l’a remontée jusqu’à ma culotte", confie-t-elle. Une autre explique avoir été recalée de cet entretien, car elle présentait une cicatrice au niveau du sourcil. Selon ses dires, le recruteur aurait un des mots très violents à son encontre. "Le recruteur lui a dit qu’il se fichait de ses sept langues, et qu’il ne b*isait pas les gens avec des cicatrices". Selon le témoignage de ces femmes, toutes celles qui présentaient des cicatrices ou des grains de beauté étaient (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite