Cette habitude des automobilistes pourrait être modifiée en raison de l'urgence climatique

olrat / iStock

Et si l’on roulait à 110 km/h au lieu de 130 km/h sur l’autoroute ? Cette proposition avait été mise en avant par la convention citoyenne pour le climat en juin 2020. Rejetée rapidement par le gouvernement, elle a été abandonnée pour finalement refaire surface cette année. Et pour cause, elle permet différents avantages dont certains environnementaux. Ces derniers sont les bienvenus en ces temps de dérèglement climatique (multiplication des incendies, vague de chaleur en automne...). Ils expliquent d'ailleurs le changement récent de comportement des Français envers l’abaissement des limitations de vitesse. Raisons environnementales, économiques ou encore de sécurité, voici tout ce qu’il faut savoir de l'abaissement de vitesse de 130 à 110 km/h sur l’autoroute.

L’abaissement de la vitesse est un sujet complexe. En juin 2020, un sondage d’Odoxa-Dentsu consulting a fait savoir que "es Français approuvent les grandes mesures issues de la Convention citoyenne pour le climat, sauf la limitation de vitesse sur autoroute, rejetée massivement (74%)". Pourtant, c’est une tout autre mélodie qui est jouée cette année. Selon une étude d’Elabe pour Véolia "le Baromètre de la transformation écologique" réalisée en novembre 2022 et partagée sur le site du Parisien, désormais "68% des Français acceptent de rouler à 110 km/h au lieu de 130 km/h sur l’autoroute". Mais ce n’est pas la seule étude qui montre ce tournant dans l’opinion publique. "63% des Français se disent prêts à limiter leur vitesse (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite