Ces habitudes réduiraient les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde, selon une étude

C’est une maladie auto-immune qui touche entre 0,5 et 1 % de la population adulte : la polyarthrite rhumatoïde. Elle se “manifeste au départ le plus souvent par un enraidissement douloureux et le gonflement de plusieurs articulations, généralement au niveau des poignets, des mains et des doigts”, explique l’Inserm, qui souligne que toutes les articulations peuvent être touchées. Par la suite, elle évolue “sous la forme de poussées, entrecoupées de rémissions plus ou moins complètes”. Si cette maladie est encore incurable, certains traitements permettent toutefois de lutter contre.

Des chercheurs de l’Alliance européenne des associations de rhumatologie (EULAR) se sont interrogés sur les bienfaits d’un changement de mode de vie pour améliorer le quotidien des patients. Ils ont remarqué que suivre un régime alimentaire végétal, pratiquer une activité physique et apprendre à gérer le stress permettait d’améliorer la qualité de vie des patients. Leurs résultats sont publiés dans le British Medical Journal et ont été présentés lors de l'European Alliance of Associations for Rheumatology (EULAR), qui se déroule en Autriche.

Pour en arriver à ces résultats, les chercheurs ont mené un test randomisé sur 77 patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. Baptisée Plants for Joints (PFJ), cette expérimentation incluait différentes mesures sur le mode de vie à suivre en parallèle d’un traitement. Cela comprenait un régime alimentaire complet à base de plantes, la pratique d’une activité physique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite