Harcèlement de rue : Citymapper propose désormais des trajets « plus sûrs »

·1 min de lecture

Il est possible de trouver un itinéraire qui permette de se sentir plus en sécurité, depuis une mise à jour de l’application de transports et de déplacements Citymapper.

Le chemin le plus court n’est pas forcément le plus sûr. En partant de ce constat, l’application Citymapper a lancé une mise à jour appelée « Rues principales » qui permet aux utilisatrices de trouver un chemin, peut-être plus long, mais plus en sécurité pour rentrer chez elles. 

Lire aussi >>> Harcèlement de rue : huit Européennes sur dix évitent certains endroits

Pour faire fonctionner ce service, il suffit d’appuyer sur l’option « Rues principales » après avoir entrer le trajet que vous souhaitez parcourir. Ce choix permet de « favoriser les boulevards, les avenues et les grandes rues », explique l’entreprise. Il est aussi possible de partager votre itinéraire à vos proches pour encore plus de sécurité, afin qu’ils puissent vous suivre, à distance. 

83% des femmes évitent certains endroits

L’entreprise espère que ces mises à jour « vous aideront déjà à vous déplacer en ville de façon plus sûre ». Et insiste aussi sur la prévention contre le harcèlement de rue en invitant à consulter le site Stop Harcèlement de Rue.  

D’après des chiffres publiés par Ipsos en mars 2021, une femme sur trois a été victime de harcèlement sexuel dans un lieu public depuis le début de la pandémie de coronavirus. Un chiffre qui grimpe à 45 % chez les femmes de moins de 35 ans. Et d’après l’Agence européenne des droits fondamentaux dans une étude datant de février dernier : « 83% des femmes âgées entre 16 et 29 ans évitent...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - FEMME ACTUELLE - Gilbert Becaud : sa fille se confie sur le harcèlement dont elle a été victime à l’école :

 A lire aussi 

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles